La fermeture des usines d'abattage dans le Finistère ont mis à jour les situations d'illettrisme rencontrées par les ouvriers, désormais au chômage. Un Pacte Avenir a été mis en place avec une enveloppe conséquente pour financer des formations aux apprentissages de base. Par ailleurs, la DRAC Bretagne a soutenu la création d'Espaces "facile à lire" proposés par Livre et Lecture en Bretagne, qui doivent se mettre en place dans des bibliothèques pilotes : 4 BM (Morlaix, Lesneven, Lampaul-Guimiliau et Landerneau) et 2 bibliothèques d'hôpitaux (Lanmeur et le Centre hélio-marin de Perharidy). Enfin, une résidence d'auteur menée par Frédérique Niobey permet de créer ce premier lien entre les bibliothèques et les populations visées.

Jeudi avait lieu à la nouvelle antenne de la Bibliothèque du Finistère à Saint-Sève, près de Morlax, la journée de formation sur le "facile à lire" qui prend tout son sens dans ce contexte. Pour illustrer le dynamisme des bibliothèques engagées, voici l'exemple de Landerneau : la médiathèque Per Jakez Hélias, créée en 2002 et dirigée par Hélène Fouéré, s'inscrit grâce à ses grandes baies vitrées et à sa terrasse de lecture dans un parc urbain. L'intérieur a été réaménagé pour permettre de multiples usages et la cohabitation de publics divers. La RFID, enfin, libère le Personnel pour qu'il se consacre aux accompagnements.

Landerneau1

Les publics visés par l'Espace facile à lire mis en place début septembre, ce sont d'abord les apprenants en savoirs de base, français et étrangers, mais ce sont aussi tous ceux qui seront tentés par une "vitrine" présentant des documents sans souci de classification "jeunesse", "adulte", "fiction", "documentaire", etc.

meuble_fal

Ce meuble est un présentoir, présentant donc les livres de face. Tous types de livres s'y côtoient, comme un buffet qui offrirait de multiples saveurs à déguster. On y retrouve les références du "kit" que j'avais élaboré pour Livre et Lecture en Bretagne mais aussi les choix personnels de l'équipe, par exemple Les manchots ne prennent pas de gants, opus 5 des Indégivrables, ou La chienne de ma vie de Claude Duneton, petit récit de 80 pages qui, à travers l'histoire de la chienne Rita, raconte l'enfance corrézienne de l'auteur pendant l'Occupation. A noter : la présence affirmée du pictogramme européen "facile à lire".

L'atelier pratique de l'après-midi a permis aux collègues de tenter de dénicher en 15 minutes un livre "facile à lire" en fouillant les rayonnages de la bibliothèque départementale. Exercice difficile, qui montre une nouvelle fois le désarroi des collègues non bibliothécaires, travaillant dans le secteur médico-social, face à nos systèmes de classement.

4 livres retenus, en exemple : qui, dans un fonds traditionnel, ne seraient jamais mis côte à côte...

Confidences au salon de Claude COUDERC. Pocket 177 p ou GC aux éd. De la loupe. Scènes du quotidien d'un salon de coiffure où toute la population vient confier petites joies et gros soucis...courts chapitres, possible à feuilleter, possible à lire à voix haute.

facile1

Chaplin. Ed. Bayard. Grand album collector, très visuel, qui peut s'accompagner bien sûr d'un DVD pour voir et revoir Chaplin.

facile2

Là où vont nos pères. Dargaud. Une BD atypique, purement visuelle, sur l'émigration.

facile3

La grande maison de Michèle SALES. Ed du Rouergue, 156 p. Une lectrice va de prison en prison lire des textes...

facile4

Les Espaces "facile à lire" dans les bibliothèques du Finistère : à suivre !

En savoir + :

Le site de Livre et Lecture en Bretagne

Le site de la DRAC Bretagne, sensibilisation à la lecture

Sur ce même blog, "lancement officiel des espaces facile à lire"

Accessibib, blog de l'ABF, réflexion autour d'un espace facile à lire

Ouest-France du 15.03.2014 : Avec le Pacte Avenir, des actions pour prévenir l'illettrisme