Retour de formation en Loire Atlantique sur l'accueil des publics ayant un handicap visuel

La bibliothèque de Loire Atlantique poursuit un travail de fond, entamé depuis 2 ans, sur la formation des équipes du réseau à l'accueil des publics en situation de handicap. Après un premier stage de sensibilisation générale au handicap et un second sur le handicap mental, se déroulaient cette semaine une journée sur le handicap visuel et une seconde autour de "Lecture et dyslexie".

J'ai essayé d'apporter aux collègues des outils très concrets à manipuler : édition adaptée, matériels, petits jeux et outils de sensibilisation pour le grand public. Chaque bibliothécaire est reparti avec toutes les informations permettant que la bibliothèque, même si elle dispose elle-même de peu de services destinés à ce public, puisse être un lieu relais vers le service Eole de l'AVH, les ressources de la Bibliothèque sonore des Donneurs de voix, le Réseau Basse Vision 44, et surtout l'Institut des Hauts Thébaudières, localisé à Vertou.

Intervention d'Emmanuelle M., chef de service et d'Emmanuelle G., documentaliste, de l'Institut des Hauts Thébaudières

Cette intervention a été très appréciée des stagiaires. Elle a permis d'entrevoir des pistes de partenariats entre l'Institut et les bibliothèques publiques. L'Institut dispose d'un service de transcription / adaptation de documents, d'un plateau technique présentant les matériels spécialisés et d'un Centre de documentation très riche. Il peut aussi être force de conseil pour développer une action culturelle en direction du grand public. En échange, chaque bibliothèque est un lieu relais de proximité, pouvant orienter les citoyens vers l'institut spécialisé.

Quelques livres adaptés par le Centre de documentation Nantes_hv1 Nantes_hv2 Nantes_hv3 Nantes_hv4

Ma table d'outils et de documentation Nantes_hv5 Nantes_hv6

Les collègues sont repartis avec le souhait d'approfondir le stage par une visite de l'Institut, qui sera programmée à l'automne. Et une réelle envie de mettre en application très vite des premiers services tout simples à mettre en place, tels que d'apposer des pictogrammes sur les DVD en audiodescription, d'organiser des ateliers de découverte du braille, de proposer des loupes à l'accueil, de valoriser le livre audio, etc. A suivre donc...